Département de science politique | Faculté des sciences sociales | Université Laval                                      Se connecter

Histoire

L'ASNUUL ET SON HISTOIRE

Qu’est-ce que l’ASNUUL?

L’Association pour la Simulation des Nations Unies de l’Université Laval (ASNUUL) est constituée et gérée uniquement par des étudiants. Rattachée au département de science politique, elle accueille néanmoins des membres venant de toutes les disciplines. Chaque année, l’ASNUUL participe au National Model United Nations (NMUN) à New York, la plus grande simulation des Nations Unies au monde.

Cette activité parascolaire hors du commun permet aux étudiants qui s’y impliquent de s’initier à la diplomatie internationale à sa plus grande échelle, tout en vivant une expérience de groupe mémorable. En plus d’apprendre sur l'Organisation des Nations UNies et ses règles de fonctionnement et de procédure, la participation à l’ASNUUL favorise l’esprit d’équipe et le développement de compétences transversales telles que la maîtrise de la communication orale spontanée et l’aptitude à mener une recherche approfondie sur des sujets tout aussi divers que spécifiques. Ainsi, les membres tendent à améliorer leur confiance en eux-mêmes, notamment dans des secteurs comme la négociation, l’argumentation et l’expression orale devant public.

Les origines

L'ASNUUL créa la première délégation en 1991 afin de participer au NMUN de 1992. Malheureusement, très peu d'informations sont disponibles pour les premières années de l'ASNUUL vu des archives très minces. Nous avons pu récupérer plus d'information grâce à la collaboration d'anciens déléguées et dère que l'ère électronique devient plus importante, les archives grossissèrent. 

Les années précédentes

Ainsi, nous savons que les pays attribués à l’Université Laval entre 1995 et 1998 ont été respectivement le Pakistan, le Brésil, la France et le Royaume-Uni. Malheureusement, nous ne savons si certains prix ont été rempotés.

Par la suite, en 1999, l’ASNUUL s’est vue attribuer les Philippines, de même que l'organisation non-gouvernementale ISIS internationale. Elle était alors présidée par Yannick Mondy. Malheureusement, nous ne savons si certains prix ont été rempotés.

En 2000, les étudiants, avec à leur tête Élizabeth Martin, ont représenté l’Inde à la simulation. Enfin, la délégation 2001 a endossé le rôle des diplomates de deux pays: la Tanzanie et le Tonga. Anne-Marie Larochelle présidait l’ASNUUL cette année-là, avec Yannick Périgny à ses côtés.

Avec la présidence de Cynthia Lacasse, en 2002, l’ASNUUL a connu un nouvel envol. Cette année-là, l’équipe de l’Université Laval représentait l’Argentine, avec à la vice-présidence, Andréanne Lauzé-Jean. Cette dernière, ainsi que François-Olivier Martin, ont présidé des séances à la simulation, ce qui était une première pour l’association.

Une nouvelle première s’est matérialisée en 2003-2004, lorsque la délégation de l’Université Laval, présidée par Andréanne Lauzé-Jean, s’est vue attribuer la mention honorable par l’organisation du NMUN pour sa performance dans sa représentation de l’Espagne. Certainement, l’éclatante participation au Conseil de Sécurité de la présidente et de sa vice-présidente, Marie-Ève Verret, ont contribué à ce succès.

En 2004-2005, Marie-Ève Verret a repris le flambeau, et avec Julie St-Pierre à la vice-présidence, a mené l’imposante délégation de plus de 35 membres à une seconde victoire. En effet, représentant une nouvelle fois le Royaume-Uni, l’Université Laval a reçu le prix Distinguished Delegation.

Ensuite, en 2005-2006, l'ASNUUL représenta l’Allemagne et remporta non pas un, mais deux prix soient le Outstanding Delegation et le Outstanding Position Paper. Véronique Bergeron, présidente et head delegate durant cette année su comment mélanger agréablement efforts et amusement.

En 2006-2007, Marianne Lusignan, assistée de Marie-Pier Côté ont su mener, avec brio, la délégation jusqu’à la simulation où l’association représentait la Fédération de Russie. Ce pays symbolisa la continuité pour l’ASNUUL puisque, comme en 2005-2006, les délégués Russes Lavallois gagnèrent de nouveau les deux premiers prix.

L'ASNUUL représenta les Pays-Bas en 2007-2008, et remporta pour la troisième année consécutive deux prix soient le Outstanding Delegation et le Outstanding Position Paper. Madeleine Dupuis, présidente et déléguée, a su accomplir son mandat avec détermination accompagnée de sa vice-présidente, Véronique-Aimée Dion.

Lors de l’année 2008 – 2009, la présidente Alexina Zummo et le vice-président Laurent Boily– Lourde, ont réussi de mener la plus grande délégation à New York (une délégation de 33 avec les membres de l'exécutif!), où l'Université Laval a fièrement représentée la Chine et a été attribué le prix Distinguished Delegation. Cette année-là, la participation de la présidente, Alexina Zummo, et un des head delegates, Philippe Valentine, au Conseil de Sécurité, a largement contrebuté au succès de la délégation, et ils ont reçu la distinction Outstanding Delegates pour leur représentation de la Chine et plus particulièrement pour leur bonne utilisation du droit de veto.

L’année 2009-2010, sous la présidence de Sophie Gupta, de son vice-président Laurent Boily-Plourde et des head delegates Philippe Valentine, Ariane Bisallion, Bettina Miessl et Francis Nolan sont repartis de New York avec les titres de Outstanding Position Paper et Distinguished Delegation.

La délégation 2010-2011, menée par son président, Julien Keller, son vice-président Philippe Côté et de ses head delegates Martin Pelletier, Jihane Lamouri, et Charles Lavoie-Nadeau, a obtenu le prix de Distinguished delegation. Un beau succès pour cette équipe composée d’étudiants venant de plusieurs facultés.

La délégation de l’ASNUUL 2011-2012, sous la présidence de Kristina Maximova, sa Vice-Présidente Véronique Dulude, et des head delegates Valérie Sirois, Jean-François Malenfant et Jonathan Lasnier, a représenté fièrement le Bangladesh et a remporté le prix Honorable Delegation en plus d'obtenir un Outstanding Position Paper pour le bon travail de deux délégués. 

La délégation de l'ASNUUL 2012-2013, menée pour la première fois de son histoire par deux présidents Marie-Hélène Janvier et Michel Kingma-Lord, ont été soutenu par Ariane Larouche, vice-présidente, et Julie-Anne Roberge et Camélia Dion comme head delegates. L'équipe a remporté fièrement le 2e prix, soit Distinguished Delegation en plus de repartir de New York avec trois Outstanding Position Papers et un Committee Award. L'Afrique du Sud aura donc été représentée avec brio! 

Pour l'année 2013-2014, l'ASNUUL fut présidé par Vincent Pépin et son vice-président, Antoine Veillette qui furent entourés de leurs quatre head delegates, Laetitia McCue, Jonathan Garneau, Joëlle Ngassa et Thomas O'Neil. La délégation 2014-2015 représenta la Républie Arabe d'Égypte et retourna à Québec avec la mention Outstanding Delegation, et deux déléguées reçurent le Outstanding Position Paper ainsi que le Outstanding Delegates pour leur travail de recherche et de négociation lors de la simulation.

Année 2014-2015 à venir