Département de science politique | Faculté des sciences sociales | Université Laval                                      Se connecter

Délégués

Cette année, la délégation est composée de 26 délégués de premier et deuxième cycle de différents programmes et milieux.

Arianne Beauchamp-Gutkin

description à venir

Corinne Blanchet

Corinne est étudiante en 3e année au baccalauréat en science politique. Elle s'implique dans l'ASNUUL parce qu'elle compte faire une maîtrise en droit de l'homme en Europe et veut travailler pour l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés ou pour une Organisation non-gouvernementale. Passionnée par les voyages, les langues et les autres cultures, elle a été amenée à voir plusieurs pays pour travailler et étudier à l'étranger, notamment au Chili et en Australie. Sa passion pour les relations internationales et résoudre les grands enjeux est au coeur de ses motivations pour participer à la simulation des Nations Unies à New York. 

 

 Éric Blouin

 Étudiant en Sciences Politiques à l’Université Laval depuis l’automne 2014, je suis une personne très impliquée dans mon milieu. J’ai  été membre du Bureau d’action et d’information politique au Cégep Garneau avec lequel j’ai organisé plusieurs conférences dans le  cadre des élections de 2014. Je suis aussi très impliqué au sein de plusieurs instances de partis politiques tant au provincial qu’au  fédéral. J’ai pris goût pour les relations internationales au cours de divers voyage dont un voyage humanitaire au Guatemala et un  échange d’un an à Taïwan. La simulation des Nations-Unies de l’ASNUUL représente pour moi un grand défi qu’il me fera plaisir de  relever afin de pouvoir acquérir plus d’expérience et de compétences par rapport aux relations internationales!

 

Enya Bouchard

Étudiante au premier cycle au Baccalauréat Intégré en Affaire Publique et Relations Internationales, Enya considère qu'avoir l’opportunité de vivre l’expérience ASNUUL lui permettra d’élargir ses horizons et de s’ouvrir sur le monde. Prompte à relever de nouveaux défis, sa soif de découverte et sa curiosité lui font saisir toutes les occasions qui se présentent pour voyager et faire la connaissance de nouvelles cultures. Finaliste au concours Les Jeunes Boursiers des Grands Québécois 2014 pour le secteur social, elle conçoit le rôle de la jeunesse d’aujourd’hui en tant que futurs acteurs du monde de demain. Très interpellée par la diplomatie internationale et le rôle des institutions internationales dans le monde, elle chérit le rêve de faire sa part pour les droits des hommes.

 

 Vincent Carrier

 Vincent oeuvre dans l'application des récentes avancées génomiques pour l'étude des communautés microbiennes de l'océan arctique  dans le cadre de sa maîtrise en biologie. Ses études et projets au sein de l'Université du Svalbard et de l'institut polaire norvégien dans  le Haut-Arctique ont développé ses connaissances dans les biômes polaires, les relations internationales et la gestion des écosystèmes.  À la tête du conseil étudiant de l'Université du Svalbard en Norvège pendant 2 ans, il a été impliqué dans le développement de  l'éducation et la recherche dans l'Arctique norvégien. La Tunisie représente pour lui un nouveau défi et il est heureux d'apporter ses  connaissances en environnement et sa débrouillardise au sein de l'équipe 2014-2015.

 

 Stéphane Chum-Chhin

 Stéphane est un étudiant au 2e cycle en administration des affaires avec un cheminement spécialisé en expertise comptable. Ses  champs d’intérêts sont larges et incluent le monde des affaires, l’économie, la politique, les droits humains, les enjeux internationaux  et bien d’autres sujets. Dans le passé, il eut la chance d’effectuer du développement d’entreprise en Chine, d’étudier au Danemark et  de visiter plus d’une vingtaine de pays et cultures différentes. L’ASNUUL représente une opportunité incroyable qui va lui permettre  de s’épanouir dans un nouveau défi et lui permettre d’améliorer sa compréhension de la diplomatie.

 

 Wynnie Fankap

 Wynnie est une étudiante en Droit à l'Université Laval. Elle est une personne ambitieuse qui travaille continuellement fort afin  d'atteindre ses objectifs de vie. Elle aime relever des défis, apprendre sur elle-même et ne veut en aucun cas se décourager. Son but est  de travailler en droit international et aider tout ceux qui en ont besoin partout au travers le monde. Wynnie a souvent été reconnu à  l'école pour sa détermination et sa personnalité. L'ASNUUL est une expérience unique pour elle.

 

Simon Ferey

Simon est actuellement étudiant au sein des Hautes Études Internationales ici à l'Université Laval. Participer à la simulation de l'ONU est une opportunité unique qu'il ne voulait rater en aucun cas. Enthousiaste à l'idée d'interagir avec des étudiants venant de divers horizons lors de la Simulation qui aura lieu à New York, il s'agit aussi pour lui d'un défi pour lequel il compte s'impliquer et pour lequel il a beaucoup d'attentes. Il s'intéresse particulièrement au domaine de l'Environnement qui lui tient à cœur. Il considère comme une chance le fait de pouvoir faire partie de cette expérience humaine, académique et qui est une étape importante dans la découverte du monde diplomatique.

 

 

Matthew Hung

Matthew est un étudiant de première année en pharmacie. Il poursuit son ambition de découvrir et de comprendre le monde, qu’il a débuté avec la fondation de MUNCh, une association pour la simulation des Nations Unies au niveau collégial, en s’impliquant au sein de l’ASNUUL cette année. Matthew est enthousiaste à l’idée de développer ses habiletés de communication et de diplomatie et de grandir avec tous les membres de sa délégation. Il se considère très chanceux de pouvoir représenter l’Université Laval ce printemps à la conférence de New York.

 

 Antoine Kergadallan

 Antoine est un étudiant européen au baccalauréat intégré en économique et politiques. Il est un jeune homme curieux, ouvert d'esprit  et très sociable. Avant de déménager au Canada, Antoine a fait un double programme en économiques et civilisation britanniques et  américaines à l'université Paris 10. Antoine a grandi dans un quartier multiculturel près de Paris et cela lui a permis de développer un  intérêt pour les cultures et les langues. Il s'intéresse principalement les relations internationales et principalement, la politique  européenne.

 

Aline-Demirdjian Khatchikian

Aline est une étudiante en deuxième année de médecine à l’Université Laval. Elle a décidé de s’impliquer dans l’ASNUUL cette année, car il s'agit d'une occasion de faire du réseautage et d’établir des liens avec des étudiants à l’international et à l’Université Laval. L’ASNUUL lui permet de développer des techniques de négociation et de communication tout en me renseignant sur des enjeux mondiaux.

 

 Amandine Lanneval

 Candidate à maîtrise en études internationales, Amandine est une étudiante dynamique, passionnée, toujours à la recherche de  nouvelles expériences. Diplômée d'une licence en sciences de l'information et de la communication, elle a été confrontée aux  difficultés du journalisme international au cours d'un séjour académique en Equateur. Son implication dans un projet social dans les  bidonvilles entourant la ville de Guayaquil l'a convaincue de se consacrer à des projets de développement international . Participer au  projet de l'ASNUUL confirme son désir d'agir pour la communauté internationale et de repousser ses limites. Inspirée par la variété  des parcours et ambitions des délégués de l'équipe, c'est avec grand plaisir qu'elle partage cette expérience à leurs côtés cette année. 

 

 

 

 

Tristan Lemelle

Tristan Lemelle vient de l’Université Lille 2 en France où il a suivi et obtenu une licence en droit. Actuellement à l'Université Laval dans le cadre de la maîtrise en droit international et transnational afin d'obtenir un LLM, il est très intéressé par le monde des organisations internationales. La simulation des Nations Unies lui permettra de s’ouvrir à de nouvelles perspectives liées à des questions nous concernant tous comme le respect des droits de l’Homme dans le monde ou encore la place des réfugiés dans les pays d’accueil.

 

 

Rébecca Marcotte

 Rébecca est étudiante en troisième année à la faculté de droit. Étant passionnée par le droit international humanitaire ainsi que le droit  international des droits de la personne, participer à la simulation des Nations Unies est pour elle un privilège extraordinaire! Le droit  des réfugiés et la protection des personnes civiles en temps de conflits armés sont des sujets qui l’interpellent particulièrement.  Prendre part à la simulation, en collaboration avec tous ses collègues, est une expérience pratique et des plus enrichissantes.  Brièvement, elle lui permettra de connaître toutes les subtilités du fonctionnement et des mécanismes onusiens,  de développer des  habiletés en négociation portant sur les enjeux internationaux et finalement, d’accroître des habiletés dans l’écriture de résolutions et  de rapports. La simulation des Nations Unies est un beau défi de groupe qui puise sa force dans l’unité de ses participants: c’est une  belle aventure qui commence!

 

 Catherine Morency

 Forte d’une formation en journalisme, Catherine poursuit actuellement ses études en affaires publiques et relations internationales  dans l’espoir de faire carrière au sein d’un organisme internationale. Persévérante et déterminée, elle s’implique dans des causes  humanitaires depuis quelques années et c’est ce qui l’a menée à s’engager au sein de l’ASNUUL. Passionnée par les relations  internationales et fervente défenderesse des droits humains, elle est impatiente de partager la flamme qui l’habite avec les autres  délégués lors du NMUN 2015.

 

 

Marie-Pier Morin

Marie-Pier est une étudiante en relations internationales à l’institut des Hautes Études Internationales. Elle désire effectuer sa carrière au sein de la fonction publique canadienne en tant qu’agente du service extérieur. La simulation des Nations Unies lui permettra d’apprendre d’importantes techniques de négociation tout en développant sa capacité à s’exprimer dans sa langue seconde, l'anglais. Elle est passionnée de ce qui se passe sur la scène internationale et l’ASNUUL lui permet d’acquérir une expérience concrète sur le terrain dans ce domaine.

 

Simon Pagé De Varennes

Ce passionné de plein air étudie en Études internationales et Langues modernes à l'Université Laval. Il s'implique dans la Simulation des Nations Unies afin de repousser ses limites, développer ses talents de communication et en apprendre davantage sur le fonctionnement et l'implication réelles des Nations Unies. Fervent passionné des relations internationales, il vise une carrière à l'international qui l'amènera à voyager à travers le monde, apprendre de nouvelles langues et développer des partenariats avec des compagnies situées dans d'autres pays. 

 

Issikia Sidibé

Issiaka est un étudiant en Relations internationales. Il est passionné par les résolutions de conflits et faire parti de cette grosse et brillante équipe qui ira représenter l’université Laval à New York est, dit-il, une une très grande fierté pour lui. Originaire du Mali, ce jeune étudiant est très motivé pour relever ce défi qui lui tient à coeur, surtout au vu de la situation politique, sociale et sécuritaire qui prévaut dans son pays natale depuis 3 ans. Après son implication dans le bureau de l’amnistie de l’université, il compte apporter son leadership et son esprit d'équipe au sein du groupe. Faire parti de l’ASNUUL est une opportunité extraordinaire qui, espère t-il, lui permettra d’atteindre son but qui est de s'imprégner des règles fondamentales en diplomatie et se préparer au mieux pour servir le monde entier en travaillant pour les Nations Unis.

 

Blandine Sixdenier

Étudiante en 3ème année de science politique, passionnée par les relations internationales et forte de l'expérience de 2 simulations pour l'Union Africaine, Blandine voit son engagement au sein de l'ASNUUL s'inscrire dans la continuité de ses études et de ses goûts. Cette simulation lui permet un enrichissement mutuel via les échanges avec les autres participants, l'approfondissement des connaissances sur les enjeux mondiaux comme la mise en pratique des savoirs acquis à l'Université Laval. C'est avec honneur qu'elle représentera l'Université en mars prochain à New York City.

 

 

Khalil Souissi

description à venir

 

 

 

 

 Hélène Soyer

 Étudiante nouvellement admise au Diplôme d'études supérieures spécialisées de droit de l'environnement, développement durable et  sécurité alimentaire à l'Université Laval, Hélène a auparavant complété une licence de droit international ainsi qu'un Master 1 en droit  international des affaires et un Diplôme universitaire de langue anglaise appliquée de Common law à la Sorbonne. Sa participation au  projet de l'ASNUUL, cette année, s'inscrit dans la lignée de son investissement associatif parisien tant étudiant qu'humanitaire, et,  souhaitant embrasser une carrière dans les organisations non gouvernementales, elle lui permettra de mettre pertinemment en pratique  sa formation.

 

 

Daniella Tshefu

Daniella est une étudiante de deuxième année au baccalauréat en droit de l’université Laval. Ayant vécue en Guyane française, département situé aux abords du Brésil et du Suriname, elle a toujours été au contact de culturelles diverses et variées d’où son intérêt pour le progrès social et la coopération internationale en général. Participer à la simulation des Nations Unies lui permettra de développer ses capacités à communiquer, à négocier, mais aussi à débattre sur de nombreux enjeux mondiaux préoccupants. C’est avec grande fierté et plaisir qu’elle s’engage en tant que représentante de l’université Laval à New York. 

 

Sarah Zahabi

Diplômée en nutrition, Sarah est une étudiante qui poursuit présentement ses études à l'Université Laval en pharmacie. Sarah est enthousiaste pour la santé, le développement et le voyage. Elle se sent très chanceuse de pouvoir participer à l'ASNUUL afin de pouvoir développer ses capacités de communication et d'élargir ses connaissances sur la politique et les relations internationales.